Normand Baillargeon critique les médias dans l’hebdo Voir

Dans sa nouvelle chronique publiée dans l’hebdomadaire culturel gratuit Voir, le professeur et chroniqueur libertaire Normand Baillargeon n’est pas tendre avec les médias.

Inséré dans un texte général évoquant la démocratie et plus précisément les conditions de la participation au dialogue démocratique, Normand Baillargeon esquisse un portrait peu reluisant mais réaliste, selon nous, du paysage médiatique actuel :

Le meilleur, et de très loin, de nos quotidiens, le seul qui soit indépendant, est aussi, malgré une hausse de son lectorat qu’il faut saluer, le moins lu – encore une fois de très loin.

Tous les autres médias, ou peu s’en faut, sont la propriété d’une poignée de grandes entreprises et font peu ou prou office de propagandistes de leurs intérêts. C’est exactement ce qui s’est passé cette fois-ci, menaces à peine déguisées de quitter le pays avec ses capitaux en prime. «La propagande est à la démocratie ce que la violence est aux dictatures», a déjà affirmé Chomsky. Le récent débat sur la hausse des impôts au Québec pourra être cité comme preuve à l’appui de cette idée.

De plus, dans certains cas mais je ne nommerai personne, l’opinionite, l’invective, les menaces ont remplacé les débats et les argumentaires informés, et ce n’est pas sans un véritable malaise qu’on lit certains des textes qui sont publiés ou, pire encore si on a le malheur de les lire en ligne, certains des commentaires de lecteurs et lectrices qui les accompagnent.

Si l’auteur évoque ici plus précisément la situation québécoise (en faisant notamment allusion au journal Le Devoir en début de citation), son analyse pourrait s’appliquer à de nombreux pays.

L’intégralité de la chronique de Normand Baillargeon est à lire ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s